Période romano-byzantine

Basilique constantinienne-Reconstruction du R.W. Hamilton

Après l'édit de Constantin (en 313 après J.C), est proclamée la liberté de culte et débute une nouvelle période de renaissance pour tous les lieux de culte chrétien. Avec le concile de Nicée, par forte volonté de la reine Hélène, et après d'intéressantes fouilles, commença la construction de la basilique de la Nativité, redonnant ainsi toute sa dignité au lieu saint protégé à cet endroit. La fin du chantier a lieu en 333, comme le mentionne le pèlerin de Bordeaux dans ses écrits (Itinerarium 598).

Bethléem devient alors un grand centre religieux, et avec l'arrivée de Saint Jérôme en 384, débute une nouvelle phase, puisqu'elle devient pôle d'une nouvelle expérience monastique. Jérôme, par sa traduction de la Bible Vulgate, à la demande du Pape Damase, apporta ainsi sa contribution à l'histoire de l'Eglise. Une autre figure d'importance pour le développement du monachisme autant masculin que féminin dans la ville de Bethléem, fut la patrizia romaine Paola, qui avec sa fille Eustache, rejoins Bethléem en 386 et consacra beaucoup de son patrimoine à l'édification de deux monastères aux environs des lieux de la Naissance de Jésus.

En 420, après la mort de Saint Jérôme, la vie monastique à Bethléem est très peu suivie, entre autre la ville est conquise par les Samaritains de Naplouse, qui, après les révoltes contre l'empereur de Byzance de 521-528, saccageront les églises et les monastères, attaquant durement les chrétiens (529). Après ces saccages et après la destructions de la Basilique de la Nativité, en 531 Justinien, sur la demande de Saint Saba, restaura le sanctuaire et reconstruit la ville qui était en ruine.

A cette occasion, est réalisé une mosaïque sur le tympan majeur, décoré par la représentation des Mages en vêtements perses . Ce détail particulier prend un caractère important lors de l'invasion dirigée par Chosroês II en 614 ,puisque la basilique est préservée de la destruction, et la vision de la mosaïque effraye les armées perses. En 629 l'empereur Héraclius reconquit les territoires palestiniens occupés par les Perses.

Saint Jérôme