Entrée





En entrant par la petite porte, on peut accéder à l’espace appelé narthex, réalisé à l’époque byzantine. Le narthex, dans l’antique tradition chrétienne, servait d’entrée aux espaces sacrés, destiné aux catéchumènes, qui à certains moments des célébrations, ne pouvaient pas entrer dans la basilique. A l’époque constantinienne, au lieu du narthex, qui n’existait pas, se trouvait un atrium, dévolu au même rôle, conçu comme un espace large et ouvert. L’espace du narthex justinien est divisé en 4 zones.

A l’époque croisée, les deux extrémités étaient les bases des campaniles qui s’élevaient sur quatre niveaux. Un quatrième espace à gauche de la porte d’entrée, était utilisé par les militaires chargés de surveiller la basilique à la fin de l’époque ottomane. Le portail, aujourd’hui couvert d’échafaudages, est un cadeau du roi arménien Hetum, fait en 1227, en témoigne la double inscription en arménien et en arabe.