Les grottes





Les grottes souterraines contiguës à la Grotte de la Nativité sont variées. Cette zone, destinée déjà dans l’Antiquité à un usage funéraire, a maintenu, au cours du temps, cette vocation. La plus grande grotte, voisine de celle de la Nativité, dite de St Joseph, est divisée en deux espaces et communique avec le couvent des franciscains.

Il est possible, de cette même grotte, d’accéder à la Sainte Grotte, au travers d’un passage réservé aux Latins, utilisé lors de la Procession quotidienne au Lieu de la Nativité. A côte de l’autel de St Joseph, sur la droite, se trouvent deux petites grottes, la seconde est dédiée aux Saints Innocents. En face, est conservé un arc pré-constantinien, appartenant à une chambre funéraire, détruite à l’époque de Constantin, pour construire les fondations de l’édifice.

On pense que cet endroit de la grotte est l’entrée originelle da la caverne, d’où on pouvait entrevoir, au fond, la scène de la crèche. Sur la droite, se trouve le passage pour la grotte de Saint Jérôme, de Ste Paule et St Eustache : là, furent découvertes les tombes des saints, avec 72 autres tombes, de différentes époques, maintenant conservées à l’intérieur d’un seul sépulcre.