Sainte Catherine

Sainte Catherine

L’église de Ste Catherine est accessible par trois chemins : à travers le transept nord ; à travers les grottes souterraines ; et en passant par le cloître de St Jérôme. L’église, qui appartient au complexe du couvent croisé, a subi de notables changements au cours des années, la dernière en date étant celle faite à l’occasion du Jubilé de l’an 2000.

Le lieu, dédié à Ste Catherine d’Alexandrie déjà depuis 1347, était initialement une petite chapelle à l’intérieur du couvent franciscain, et qui correspond aujourd’hui à l’espace autour de l’autel consacré à Ste Catherine. L’ancienne structure, décrite dans les plans de Bernardino Amico, est désormais définitivement modifiée, et l’espace s’est agrandi avec le temps. L’édifice sacré que nous voyons aujourd’hui est très spacieux et lumineux ; il se constitue de trois nefs avec abside surélevée, qui sert de chœur aux frères. Cette abside contient une représentation moderne, sur vitrail, de la scène de la Nativité, effectuée en l’an 2000.

Au fond de la nef, à droite, nous voyons l’autel de Ste Catherine, tandis qu’en face, se trouve l’autel consacré à la Vierge Marie avec la statue de l’Enfant Jésus, datant du XVIIIe siècle, et utilisée durant les célébrations de Noël, à Bethléem. Mentionnons tout particulièrement les arcs croisés conservés à l’entrée de l’église, désormais englobés dans la structure, qui faisaient partie du cloître dit de St Jérôme. C’est aussi là qu’est conservé le bas-relief offert par le Pape, à l’occasion du Jubilé de l’an 2000.

Le petit Enfant de Bethléem

Sainte Catherine